img

Actualité

Transition écologique
img

Conférence Débat





Avec la participation de Damien Carême

Maire de Grande Synthe


Conférence Débat



 

Damien Carême a fait le choix de miser sur le potentiel humain et le développement durable afin de métamorphoser le système économique et social de sa ville.

Il  a créé les potagers partagés au pied des immeubles de Grande-Synthe et rachète les terrains inutilisés ou cédés par leur propriétaires afin de les mettre à disposition des maraîchers locaux.

Cela crée de l’emploi, évite de transformer le peu de verdure qu’il reste en ville en tours de béton, recrée du lien social au cœur des quartiers sensibles et permet de faire grandir l’approvisionnement local en nourriture pour les particuliers et la restauration collective.

 

Sujet principal de notre conférence, la souveraineté alimentaire est incontournable dans la transition de nos territoires. Nous souhaitons, ayant été interpelés sur le sujet par de nombreux citoyens, que la restauration collective en Flandres Intérieures redevienne locale et, pourquoi pas, petit à petit, bio, notamment pour les cantines scolaires.

 

A Grande-Synthe, les écoles sont toutes passées à l’approvisionnement local en majorité bio !

Damien Carême nous a démontré par quels moyens cette démarche est concevable et réalisable à toutes les échelles.

Solliciter les producteurs locaux permet de réduire les transports de marchandises et donc de réduire les coûts. Cela permet aux producteurs de se développer sur un nouveau marché. Leurs finances ne peuvent que mieux s’en porter. Leur marchandises sont valorisées près de chez eux, la reconnaissance est locale.

Elaborer les repas avec des produits frais, réduit les quantités d’emballages. L’empreinte carbone des repas est donc réduite par deux fois ! Les produits étant frais ils sont plus savoureux, le gâchis est considérablement plus faible. Cela éduque dès le plus jeune âge à consommer autrement, à développer le goût des repas sains, équilibrés et nutritifs. Faire le choix du bio tout en encourageant l’installation de producteurs biologiques dans sa commune, Damien Carême le fait !

Certes le bio demande un grand investissement de temps et de mains d’œuvre mais le gain en économie de matériel agricole et de produits phytosanitaire est considérable !

La santé des habitants de Grande-Synthe n’en est que meilleure et entraine de nouvelles économies pour la ville !

Nous ne pouvons résumer ici tout ce qui s’est dit lors de cette conférence car nous n’aurions plus de place pour relater les échanges qu’il y a eu à la suite de celle-ci.

 

De nombreuses interrogations, inquiétudes et projets ont été exposés ce soir là.

 

Comment inciter au changement de consommation ?

Comment favoriser le développement des cultures raisonnées ou bio ?

Comment ralentir les phénomènes d’urbanisation de nos campagnes et garder des espaces verts, des zones cultivées ?

Quel a été l’impact des mouvements de migration de populations sur les habitants de Grande-Synthe ?

 

Les décisions sont souvent prises avec sollicitation des citoyens, la première des choses à faire est de participer aux différentes réunions organisées par les communes, les communautés de communes, les communautés urbaines…

 

Aussi, il est tout à fait possible de saisir les différentes instances afin de leur soumettre certaines suggestions, inquiétudes, idées d’amélioration.

Nous constatons également que se réunir et faire pression sur les organisations diverses tel que le font déjà « Nous voulons des coquelicots », Flandre climats, Demain en Flandre, les divers associations qui existent… sont nécessaires.

 

Etonnamment, la présence des populations en migration sur Grande-Synthe n’a pas fait augmenter les votes nationalistes bien au contraire. Des élans de solidarités ont vu le jour, des associations se sont créées et mobilisées.

 

 

Monsieur Stéphane Dieusart, Maire d’Oxelaëre, nous a

présenté les belles actions menées dans son village.

Exit les plats industriels pour la cantine scolaire que les enfants avaient en horreur !

L’estaminet du village se transforme en cantine conviviale où petits, grands et très grands (retraités) peuvent se mêler le temps d’un repas et construire leur projet de potager collectif !

Nous ne pouvons donner le détail de tous les échanges qu’il y a eus.

Mais nous pouvons dire qu’ils ont été riches et plein d’espoir !

 

S’en est suivi un apéritif dinatoire haut en couleurs et en saveurs, préparé par nos chers  bénévoles avec les délicieux produits que  les producteurs locaux ont mis à notre disposition afin de soutenir notre démarche et faire un pas en avant vers la restauration collective locale.

 

 

Nous tenons à remercier mille fois ces derniers :

 

La ferme du Chapitre à Bissezeele

Merci à eux pour leur don de fromage frais aux herbes et de tomme

 

Les serres de l’Yser à Broxeele

Ils nous ont offert un beau panier de légumes (poireaux, pommes de terre, oignons, échalotes…)

 

Monsieur Alain Colet de Noordpeene pour son délicieux miel.

 

Earl Pierens d’Arnèke pour leur fromage de Bergues, leur tomme d’Arnèke ainsi que leur beurre

 

SCOP Pains Depaysan de Godewaersvelde pour leur pain véritablement divin

 

Henri Staes pour ses délicieuses pommes de terre, les terrines, la charcuterie et les oignons

 

La Pommeraie d’Oxelaëre pour leur merveilleux jus de pomme

 

La ferme Joos de Wormhout un grand merci pour les carottes hautes en couleurs, les œufs et les endives !

 

Monsieur Benoît Outters et ses belles pommes ainsi que son jus

 

La brasserie Thiriez pour leur bio bière à grand succès !

 

La ferme du Duneelet  pour leur huile de camélia, leurs lentilles et leur farine

 

Monsieur Patrice Blary, maraîcher bio pour le persil

 

Les Jardins du Cygne pour les poireaux et confitures

 

Ainsi que nos bénévoles Dominique, Michèle, Elodie, Franck, Nicolas, Pierre, et nos service Civique Kévin et Thibaut sans qui cet événement n’aurait pu voir le jour et être une telle réussite !

Merci pour ces mets délicieux, merci pour votre soutien à nos projets, merci pour le précieux temps que vous consacrez à l’association Les Jardins du Cygne.

 

Pour plus de renseignements :

03 28 48 34 02
06 27 029 46 98




COPYRIGHT © 2014